Coop média de Montréal

Journalisme indépendant

More independent news:
Do you want free independent news delivered weekly? sign up now
Can you support independent journalists with $5? donate today!
Not reviewed by Coop Média de Montréal editors. copyeditedfact checked [?]

La voiture à air comprimé, la plus écologique à ce jour, devrait sortir en 2014 - PDG retrouvé mort janvier dernier

Cette voiture serait une bouffée d'air frais pour le monde - Le PDG de Tata Motors «a-t-il été suicidé»

by Michaël Lessard

Petite voiture grise, 4 places. - The Motor Report
Petite voiture grise, 4 places. - The Motor Report

La voiture à air comprimé de Tata Motors, le géant automobile en Inde, était attendue pour 2013 après 5 années de tests et de validation du concept. Selon des sites spécialisés en automobiles, elle serait toujours attendue pour 2014. Elle est présentement nommée la Mini Cat et son moteur à air comprimé a été développé par Guy Nègre, motoriste français, de la société luxembourgeoise Motor Development International (MDI).

En 2008, les médias rapportaient que Tata Motors lançait sur le marché indien la voiture la moins chère au monde, la Tata Nano, estimé jadis à 2500 $. Cette dernière fonctionne au pétrole. Toutefois, pour ce qui est de la Mini Cat, alors que l'existence de cette nouvelle voiture révolutionnaire à air comprimé est bien réelle, les médias de masse en Amérique du Nord n'en parlent pas du tout. Des médias d'affaires aux États-Unis, comme le Bloomberg Businessweek, ont au moins accordé une importance à la mort du PDG, dans un contexte où les ventes de Tata Motors ont chuté de 42 % en décembre 2013 dernier.

La Mini Cat est décrite comme suit :

La Mini CAT est un véhicule urbain léger, avec un châssis tubulaire en fibre de verre collé. Le tout est alimenté à l’air comprimé. Un microprocesseur est utilisé pour contrôler toutes les fonctions électriques de la voiture. Un petit émetteur radio envoie des instructions à l’éclairage, clignotants et tous les autres appareils électriques sur la voiture ; qui ne sont pas nombreux. Il n’y a pas de clé, juste une carte d’accès qui peut être lue par la voiture depuis votre poche. [...]

Selon Tata Motors, recharger l'air comprimé exige seulement deux à trois minutes à une borne de service et coûterait l'électricité utilisée par le compresseur, soit environ 100 roupies [env. 2 $]. La voiture peut alors refaire 300 kilomètres. Cette voiture peut également être remplie à la maison en environ 4 heures grâce à son compresseur de bord.

Tata Motors prévoit vendre la Mini Cat à environ 8000 $ en Inde. - The Motor Report

Selon MDI, certaines de leurs voitures à air comprimé peuvent atteindre 110 km/h et avoir une autonomie de 200 à 300 kilomètres (dépendant de variables comme le poids dans la voiture, la température extérieure, etc.). Des bornes commerciales ou spécialisées pourraient la recharger en moins de 3 minutes. D'autres modèles pourraient inclure un système de recharge en route. MDI souhaite commercialiser un modèle familial.

Rétrofuturisme ou une nouvelle ère de l'air ?

Selon Wikipedia, après l'ère des machines à vapeur, les moteurs à air comprimé ont déjà été utilisés à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle dans des locomotives minières et dans des tramways urbains. Au début de notre présent 21e siècle, « divers projets et prototypes de véhicules utilisant l’air comprimé sont apparus (vélos, voitures), mais sans réelle commercialisation à ce jour ».

En effet, au début des années 2000, les entreprises Motor Development International (MDI) et Energine ont développé plusieurs prototypes de petites voitures très légères à air comprimé. Ces voitures n'ont pas encore été commercialisées, d'où l'importance du projet avec Tata Motors.

Fait intéressant, MDI propose sur son site « des usines clef en main pour fabriquer et vendre ses voitures localement », soit des « micro-usines de proximité, disséminées à travers le monde qui vont fabriquer et vendre sur place ». MDI estime qu'il s'agit d'une stratégie à la fois écologique et économique visant à appliquer le principe « penser globalement, agir localement ».

 

Un mot sur les propriétaires du Groupe Tata

Fondé par Jamsetji Tataen 1868, qui voulait contribuer au développement économique de l'Inde, le grand Groupe Tata est composé de plus de 100 entreprises « indépendantes » (produits et services très variés). L'entreprise familiale, qui se nomme Tata Sons, est le promoteur et détient la plus grande partie des actions du Groupe Tata. Tata Sons place 66 % du capital dans des fiducies caritatives qui financent diverses institutions académiques en Inde et des ONG humanitaires.

 

Le PDG de Tata Motors « a-t-il été suicidé »

Le 26 janvier 2014, Karl Slym, le PDG de Tata Motors est retrouvé mort. Il a succombé à une chute du 22e étage du Shangri-La Hotel de Bangkok. Selon la police, la fenêtre ouverte était trop étroite pour une chute accidentelle. De plus, une lettre de suicide de trois pages rédigée en anglais a été retrouvée (Le Figaro).

M. Karl Slym était un entrepreneur britannique. De 2007 à 2011, il fut vice-président de SGMW Motors en Chine et occupa plusieurs postes de direction et d'administration à General Motors. À partir de 2012, il a été PDG de Tata Motors pendant 15 mois.

Sur de nombreux blogs, des Internautes se demandent si M. Slym « n'aurait pas été suicidé » pour ralentir ou dissuader le lancement de la voiture à air comprimé. Toutefois, sa conjointe était dans la chambre d'hôtel et dormait après une dispute. Elle explique que son mari était consterné par des problèmes familiaux, tellement qu'elle ne pouvait plus lui parler à ce moment. La police rapporte n'avoir rien trouvé d'anormal dans la chambre d'hôtel. Considérant que la conjointe s'y trouvait et n'a rien entendu, la police conclut qu'il s'agit logiquement d'un suicide. (The Daily Mail)

 

Cette voiture serait une bouffée d'air frais pour le monde

Concrètement, il reste à espérer que cette voiture révolutionnaire sera bel et bien mise sur le marché tôt plutôt que tard.  À une époque où même les institutions les plus néolibérales, dont la Banque mondiale, appellent les gouvernements à cesser d'investir dans les énergies fossiles pour plutôt développer de nouvelles technologies, la commercialisation d'une telle voiture serait une bouffée d'air frais.

- Michaël Lessard, Média reseauforum.org
24 février 2014

__

Cet article est aussi sur le Huffington Post Québec.

Photo-crédit : article The Motor Report

 


Socialize:
Want more grassroots coverage?
Join the Media Co-op today.
Topics: Environment

Creative Commons license icon Creative Commons license icon

About the poster

Trusted by 0 other users.
Has posted 16 times.
View Michael Lessard's profile »

Recent Posts:

picture of Michael Lessard

Michael Lessard (Michaël Lessard)
Québec
Member since May 2010

About:

Salutation / Greetings, Je gère un média communautaire régional, en ligne, où vous pouvez publier toute activité engagée ou progressiste: Le Média-calendrier de la démocratie en actions, Québec et Chaudière-Appalaches I manage a regional community online media : www.reseauforum.org

989 words

Join the media co-op today
Things the Media Co-op does: Support
Things the Media Co-op does: Report
Things the Media Co-op does: Network
Things the Media Co-op does: Educate
Things the Media Co-op does: Discover
Things the Media Co-op does: Cooperate
Things the Media Co-op does: Build
Things the Media Co-op does: Amplify

User login


Google+
Subscribe to the Dominion $25/year

The Media Co-op's flagship publication features in-depth reporting, original art, and the best grassroots news from across Canada and beyond. Sign up now!