Coop média de Montréal

Journalisme indépendant

More independent news:
Do you want free independent news delivered weekly? sign up now
Can you support independent journalists with $5? donate today!

À partir des Nouvelles de l’antiquité idéologique (- Marx - Eisenstein - Das Kapital...) d'Alexander Kluge présentées à la Cinémathèque

Une série à voir : dernier épisode ce soir à 18h à la Cinémathèque québécoise (un article à parachever)

À partir des Nouvelles de l’antiquité idéologique (- Marx - Eisenstein - Das Kapital...) d'Alexander Kluge présentées à la Cinémathèque

Être en lutte et se questionner
 

La Cinémathèque québécoise présente actuellement la série télévisée Nouvelles de l'antiquité idéologique d'Alexander Kluge autour des figures révolutionnaires de Marx, d'Eisenstein, de Rosa Luxemburg et de tant d'autres plus inconnuEs, plus anonymes... ainsi que des philosophes et autres penseurs dont Peter Sloterdijk, Oskar Negt, Lucy Redler et plusieurs autres qui d'une manière ou d'une autre réinterprètent notre histoire révolutionnaire. C'est l'occasion de rediscuter de cette histoire qui s'est faite et qui continue de se faire même en temps parfois d'isolement, détresse et de répression comme c'est aussi le cas en ce moment.

Même si ce projet souffre d'une prétention parfois extrême, qu'il y a là un pédantisme propre aux universitaires, c'est tout de même un louable effort de réflexion auquel s'est adonné Kluge et ses invitéEs.

Le projet, dans ce que j'en comprends et en est vu, est centré autour de l'histoire du marxisme comme pratiques et idéologies. Ce projet dont nous avons hérité, mais avec tout le recul que de nouveaux mouvements nous ont donné.

 

Quel est le rapport des humainEs avec le projet révolutionnaire ? En quoi le projet révolutionnaire de dépassement des conditions d'exploitation a façonné l'humanité et continue  ? Quelle est la désuétude d'une philosophie qui a inspiré tant l'émancipation, mais aussi le cauchemar des dictatures ?

Cela nous rappelle aux moments de prise du pouvoir du Parti communiste tout autant que des grèves de masses, mais aussi des assassinats d'État contre les révolutionnaires dont ceux contre Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht.

Des arts de la scène à la musique, plusieurs médiums sont utilisés et questionnés dans leurs relations avec le projet révolutionnaire de Marx.

Nous assistons là à une véritable déconstruction du marxisme, dans ce qu'il a laissé de grand espoir d'émancipation au genre humain tout autant que comme une gigantesque faillite historique dont le stalinisme fut l'apothéose. Cette série est un appel à la réflexion historique, à la discussion ainsi qu'au débat.

Cet article se poursuivra plus tard, mais, avant, je vous invite à vous rendre ce soir (vendredi 29 avril 2011) à cet événement à 18h au 335, boul. De Maisonneuve Est à Montréal.

Communiqué de la Cinémathèque québécoise

ALEXANDER KLUGE NOUVELLES DE L'ANTIQUITÉ IDÉOLOGIQUE. MARX – EISENSTEIN - DAS KAPITAL (Nachrichten aus der ideologischen Antike. Marx – Eisenstein - Das Kapital)

Du 27 au 29 avril 2011

Programme proposé par Michael Blum et Barbara Clausen

En 1929, Sergei M. Eisenstein avait voulu adapter cinématographiquement Das Kapital « d'après le scénario de Karl Marx ». Il semble que le film, resté à l'état de projet, n'a cessé de hanter le XXe siècle par son absence.

Quatre-vingts ans plus tard, à l'aube d'un autre krach boursier, c'est Alexander Kluge qui se met au travail, non pas pour réaliser le film impossible qu'Eisenstein n'a pu produire, mais pour approfondir une pensée et tourner un film à partir de cet échec mythique et fondateur. Si le film commence bien par suivre les traces d'Eisenstein et de son intérêt pour Ulysse de Joyce, il part rapidement sur des chemins de traverse pour suivre Marx et explorer les thèmes qui ont fait le XXe siècle : l’argent, la crise économique, la pensée révolutionnaire, la modernité, l'idéologie, l’utopie, la technologie, la télévision...

Nouvelles de l'antiquité idéologique est composé comme une vaste symphonie structurée en trois chapitres : Marx et Eisenstein dans la même maison, Toutes les choses sont des gens ensorcelés, Paradoxes de la société d'échange. Le film comprend des entrevues avec des esprits brillants (Peter Sloterdijk, Dietmar Dath, Hans Magnus Enzensberger, Boris Groys), le montage de films d'archives, un travail novateur sur les intertitres et la typographie, des images de synthèse (film dans le film commandé à Tom Tykwer), de la musique, de la mise en scène et de la comédie (Helge Schneider en Marx à voix fluette). Kluge parvient à assembler cette incroyable diversité de fragments avec un brio étonnant et sans jamais perdre le spectateur dans la multitude des histoires et des discours.

C'est un film-évènement que Kluge nous offre, un essai encyclopédique hors normes, une sorte de « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Das Kapital sans jamais oser le demander » !

***

Alexander Kluge est un écrivain, réalisateur et producteur de télévision allemand. Il est un des principaux représentants du nouveau cinéma allemand des années 1960 et 1970, connu pour des films comme Abschied von Gestern (Adieu au passé, 1966) ou sa participation à Deutschland im Herbst (L'Allemagne en automne, 1978). Figure culturelle incontournable en Allemagne, il reste encore peu connu à l'étranger. www.kluge-alexander.de

***

Remerciements : Alexander Kluge, Michael Blum et Barbara Clausen

http://www.cinematheque.qc.ca/programmation/cycles/2011/avril-mai/kluge.html


Socialize:
Want more grassroots coverage?
Join the Media Co-op today.
831 words

Join the media co-op today
Things the Media Co-op does: Support
Things the Media Co-op does: Report
Things the Media Co-op does: Network
Things the Media Co-op does: Educate
Things the Media Co-op does: Discover
Things the Media Co-op does: Cooperate
Things the Media Co-op does: Build
Things the Media Co-op does: Amplify

User login


Google+
Subscribe to the Dominion $25/year

The Media Co-op's flagship publication features in-depth reporting, original art, and the best grassroots news from across Canada and beyond. Sign up now!