Coop média de Montréal

Journalisme indépendant

More independent news:
Do you want free independent news delivered weekly? sign up now
Can you support independent journalists with $5? donate today!

Que fera la police de Saint-Jérôme contre les attaques sadiques perpétrées sur 3 chats ?

by Kim Dockstader

See video

Saint-Jérôme - Des citoyen-ne-s de Saint-Jérôme et des environs se sont rassemblé-e-s au poste de police, cet après-midi, pour demander la tenue d’une enquête sur les chats qui auraient été attaqués à l’huile chaude dans le secteur Lafontaine près de la 112e Avenue.

 

Malgré ce qui a été rapporté dans certains médias, la police de Saint-Jérôme attend que des citoyen-ne-s viennent officiellement porter plainte pour déclencher l’enquête. Le rassemblement aura eu pour but d’emboîter le pas.

 

Les trois victimes félines seraient possiblement sans propriétaire. Malheureusement, les chats errants n’ont pas droit à la même protection que leurs semblables domestiqués. Les chats errants ne sont pas protégé par la Loi sur la protection sanitaire des animaux.

 

Il est inacceptable que le statut juridique des animaux soit encore comparable à ceux des biens et meubles. Pour les militant-e-s pour la protection et la défense des animaux, cette situation nuit grandement aux actions pouvant être entreprises pour agir contre la cruauté envers les animaux.

 

La médiatisation de cette affaire qui aura pris le nom de l’arroseur de Saint-Jérôme, probablement dû à son côté sensationnaliste très recherché par les médias de masse, aura peut-être pu mettre davantage en lumière la gravité de la situation et des attaques dont peuvent être la cible les chats errants.

 

Rappelons que les SPA et SPCA du Québec affichent des statistiques alarmantes où les chats abandonnés représentent 70 % des animaux euthanasiés. L'euthanasie n'est pas une solution pour régler la surpopulation féline.

 

Une chatte peut engendrer en 4 ans plus de 20 000 chatons. La conscientisation des propriétaires est nécessaire.

 

Ce rassemblement aura permis à certain-e-s citoyen-ne-s de remettrent leurs coordonnées, celles-ci et ceux-ci pourraient être rencontré-e-s par un représentant-e du service de police.

 

Cette situation ramène au premier plan le débat sur le statut juridique des animaux ainsi que l’importance de la stérilisation et la création d’organisations dévouées à cet effet dans la région.

 

Socialize:
Want more grassroots coverage?
Join the Media Co-op today.

Creative Commons license icon Creative Commons license icon

About the poster

Trusted by 2 other users.
Has posted 29 times.
View Kim Dockstader's profile »

Recent Posts:

picture of Kim Dockstader

Kim Dockstader (Dockstader Kim)
Montreal, Saint-Jérôme
Member since mars 2012

About:

Je suis une journaliste indépendante formée par le travail de terrain des luttes alternatives et radicales. J'ai travaillé collectivement durant la dernière année et je me remets à produire seule certains photoreportages d'événements et enregistrements vidéo de conférences. Je suis préoccupéEs par la défense de la terre et de sa biodiversité ainsi que par la protection et la création de modes de vie soutenables tout comme de relations égalitaires entre les humainEs. Je couvre principalement des événements anticolonialistes, féministes et/ou antispécistes. http://www.youtube.com/channel/UCgK0tvTZQbPg43BUa96CmVw http://www.flickr.com/photos/77722734@N08/ (Photo du profil prise par Guillaum Gibault, photographe naturaliste)

352 words
Join the media co-op today
Things the Media Co-op does: Support
Things the Media Co-op does: Report
Things the Media Co-op does: Network
Things the Media Co-op does: Educate
Things the Media Co-op does: Discover
Things the Media Co-op does: Cooperate
Things the Media Co-op does: Build
Things the Media Co-op does: Amplify

Connexion utilisateur


Google+
Subscribe to the Dominion $25/year

The Media Co-op's flagship publication features in-depth reporting, original art, and the best grassroots news from across Canada and beyond. Sign up now!