Coop média de Montréal

Journalisme indépendant

More independent news:
Do you want free independent news delivered weekly? sign up now
Can you support independent journalists with $5? donate today!

Domestication, aliénation et civilisation (partie 1)

Comprendre la base violente et civilisatrice qui mène à notre domestication, de l’ontologie civilisatrice à l’ontologie sauvage

by Média Recherche Action

Domestication, aliénation et civilisation (partie 1)

Première partie d’une entrevue avec Layla AbdelRahim sur les concepts civilisateurs de l’homo sapiens moderne qui se conçoit à la fois comme ressource et comme prédateur.

Quel rôle devrait-on occuper afin que la communauté de vie dont nous faisons partie soit viable ?

 

Sujets abordés lors de l’entrevue :

 

Première partie

  1. Expériences marquantes de son enfance passée en Russie et au Soudan (00:00 à 08:20)
  2. L’acquisition et la transmission de l’information culturelle (Pierre Bourdieu avec l’habitus et Richard Dawkins avec le concept de mème) (08:20  à 14:47)
  3. La civilisation est fondée ontologiquement dans la violence qui en est son premier concept. (John Zerzan et l’aliénation du réel par le langage) (14:47 à 19:49)
  4. Le moment d’aliénation selon Layla commence où nous avons décidé de nous construire comme prédateur, comme consommateur de la vie des autres. (19:59 à 42:13)
    1. La conception de ressource, tout devient une ressource y compris nous-mêmes et la conception de viol qui y est liée  (27:22 à 37:57)
      1. La surpopulation causée par la pression du premier monde qui ne peut se résoudre avec la conception de ressource (30:42 à 37:57)
    2. Réapprendre sa place parmi la communauté de vie (37:58 à 42:13)

 

Deuxième partie

  1. La domestication engendre la civilisation et la reproduit (00:00 à 15:49)
    1. La civilisation est basée sur une mentalité de la pauvreté (Marshall David Sahlins, Stone Age Economics) (04:31 à 05:59)
    2. Le développement technologique, particulièrement dans le domaine de la santé, ne sert qu’à nous maintenir dans notre rôle de ressource et ne bénéficie qu’à la classe riche. (05:59 à 15:49)
      1. (Les villes, des centres de parasitisme (08:40 à 10:09))
  2. Une épistémologie sauvage basée sur une ontologie sauvage (15:49 à 22:33)
    1. La manipulation de la représentation de l’état de nature dictée par la pensée civilisatrice (18:11 à 22:33)

 

Troisième partie

  1. Les luttes basées sur l’humanisme européen échouent lorsqu’elles ne remettent pas en question la création même de l’humanisme comme base aliénante du vivant (00:00 à 07:27)
    1. Dépasser les revendications orientées vers les frais de scolarité et remettre en question l’existence de ces institutions qui participent à notre domestication (01:42 à 03:40)
    2. Se poser la question « Qu’est-ce que c’est que d’être humain dans notre monde ? » nous dispose  à remettre en question notre relation au vivant. (03:40 à 05:24)
  2. Toute ethnie confondue, nous avons de la difficulté à nous concevoir hors de l’humanisme comme faisant partie des besoins des autres « humains-animaux ». (07:27 à 09:15) (Speciesism, Racism and Sexism Intertwined, Nekeisha Alexis-Baker; 07:51)
    1. Le spécisme devient la base d’une pensée qui divise et construit l’ « autre » ainsi que son oppression.  (08:11 à 09:15)
  3. Expériences actuelles qui vont à l’encontre de notre société domestiquée (09:30 à 11 :35)
    1. Film (en plusieurs parties): anOther story of progress (09:30 à 09:51; 11:18 à 11:35)
    2. Front de libération animale (ALF), Front de libération de la Terre (ELF) (09:51 à 10:50)
  4. Expériences personnelles avec le système d’éducation et le choix de ne pas domestiquer sa fille par l’école (11:35 à 18:31)
  5. Son expérience avec la maternité dans un contexte contraint par la croissance capitaliste postsoviétique (18:31 à 25:13)
    1. (Lasse Nordlund)
    2. Anecdote avec sa fille (23:55 à 25:13)
  6. Permettre une participation active de l’enfant à sa propre éducation et le développement de son empathie (25:13 à 30:24)
    1. Mettre un enfant au monde pour sa propre raison d’être (28 :07 à 29:34)
  7. La sémiologie de l’image des publicités pour l’allaitement témoigne de la hiérarchie raciste et civilisatrice qu’elle entretient (30:24 à 31:55)
  8. L’importance de se déciviliser avant même une grossesse pour ne pas perpétuer la domestication. Qu’est-ce que c’est que de redevenir sauvage ? (31:55 à 42:10)
    1. La médicalisation du processus d’enfantement revient à gérer la venue d’une nouvelle ressource (35:26 à 39:10)
  9. Apprendre par l’empathie en étant en contact avec le vivant (42:10 à 45:28)
  10. L’importance de résister à la scolarisation (45:28 à 52:25)
    1. (Livre: Wild Children – Domesticated Dreams: Civilization and the Birth of Education, 46:55)
    2. Homeschooling et unschooling (50:32 à 52:25)
      1. Maria Montessori et le concept de fenêtre, moment au cours duquel l’enfant a une ouverture à apprendre sur un sujet particulier.   (51:31 à 52:25)

Quatrième partie

  1. La domestication limite notre apprentissage et nous détruit physiquement et émotionnellement. (00:00 à 06:20)
    1. Arshavsky et Ukhtomsky, physiologistes russes (00:00 à 00:34 ; 01:53 à 04:05)
    2. Pierre Alexeiévitch Kropotkine, naturaliste qui lie la science de l’évolution et l’anarchisme (L’Entraide, un facteur de l’évolution) (00:34 à 01:53)
  2. Des exemples concrets des principes du « unschooling » et le moment où sa fille prend connaissance de l’existence de la guerre. (06:25 à 18:01)
    1. Un des principes du « unschooling » est d’être sur le terrain pour avoir un contact sensible avec le sujet que nous voulons connaître. Pour apprendre ce qu’est la guerre, elles ont fait un voyage où le conflit serbo-croate a eu lieu. (12:05 à 15:31)
    2.  Il y a une certaine arrogance des gens qui connaissaient une réalité par un récit, alors qu’ils n’ont pas acquis la connaissance sensible. (15:31 à 17:21)
  3. La littérature pour enfants cache les perspectives des auteurs sur la vie et sur leurs relations dans le monde. Layla examine les perspectives sauvages et de domestication qui forment les ontologies des Moumines de Tove Jansson (représentant le monde sauvage), de Dunno dans Mites of Flower Town de Nikolai Nosov (basé sur des postulats anarcho-socialistes), et de Winnie l’ourson dans la Forêt des Rêves bleus par Alan Alexandre Milne (basé sur les principes civilisationnel, monarchiste et capitaliste) dans Genealogies of Wilderness and Domestication in Children’s Narratives: Understanding Genesis and Genetics in the Untangling of Identity (18:01 à 27:29)
    1. Au-delà des luttes qui revendiquent plus de domestication, l’idée derrière tout ça est une transformation qui englobe le vivant dans son ensemble. (27:29 à 31:52 )
      1. (Livre: Wild Children – Domesticated Dreams: Civilization and the Birth of Education, 30:30)
    2. L’anarcho-primitivisme pour Layla est basé sur le dualisme parce que cette position ne peut exister qu’en présence de l’ordre auquel elle résiste. Dépassé ce dualisme, c’est la vie sauvage. (31:52 à 34:58)
  4. Comment nous pouvons nous impliquer, en ce moment, au Québec, en défendant ces valeurs ? (34:58 à 38:04)
  5. Rompre avec la domestication (38:04 à 43:15)
  6.   Dépendance à la technologie et parasitisme (43:15 à 50:37)
    1. Films : anOther story of progress, Surplus (45:46 à 46:46)
    2. La plus grande révolution est de se libérer de cette praxis dont nous avons hérité (47:23 à 50:37)

 

Pour plus d’information, voici le site internet de Layla AbdelRahim : http://layla.miltsov.org/

Socialize:
Want more grassroots coverage?
Join the Media Co-op today.

Creative Commons license icon

About the poster

Trusted by 0 other users.
Has posted 51 times.
View Média Recherche Action's profile »

Recent Posts:

picture of Média Recherche Action

Média Recherche Action ()

Member since May 2012

About:

Média Recherche Action est un collectif de recherche et d'éducation, de production audio, d'ateliers, de textes, de traductions, de diffusion électronique, bientôt de vidéos et de photographies... Nous réalisons et réaliserons entrevues, reportages, couvertures d'événements, documentaires... Ce collectif est dédié à diffuser de l'information pertinente aux individuEs, activistes, organisations (…) préoccupéEs par la défense de la terre et de sa biodiversité ainsi que par la protection et la création de modes de vie soutenables tout comme de relations égalitaires entre les humainEs. Le projet Média Recherche Action a pour objectif d'enquêter sur différentes situations d'oppression et de destruction environnementale ainsi que de contribuer à faire connaître une diversité de luttes anticolonialistes, féministes, anticapitalistes, anticivilisationnelles (…) qui s'y opposent. Média Recherche Action visera aussi à organiser mensuellement un cabaret d'actualités mettant de l'avant des performances artistiques radicalement engagées, des présentations multimédia, des projections visuelles et sonores, des lectures, des interventions, des expositions... Avis à celles et ceux qui seraient intéresséEs à nous recevoir dans leurs espaces ! Pour communiquer avec nous: media.recherche.action@riseup.net Aussi sur facebook: http://www.facebook.com/MediaRechercheAction Nous diffusons plein d'actualités,d'analyses, d'événements... sur notre fil d'actualités : http://www.facebook.com/pages/Diffusion-M%C3%A9dia-Recherche-Action/373614469398028?ref=hl Suivez-nous aussi sur Dailymotion.com à http://www.dailymotion.com/mediarechercheaction * * * Media Research action is a collective that performs a wide range of activities, including research and education, audio production, workshops on a variety of topics, texts and translations, online distribution, videography and photography (soon). We produce documentaries as well as cover events and do interviews and reporting. The collective is dedicated to broadcasting relevant information to individuals, activists, organizations, etc that are concerned with defending the land and its biodiversity, as well as the creation and protection of sustainable livelihoods and egalitarian relationships between humans. The Media Research Action project aims to investigate into different situations of oppression and environmental destruction as well as raise awareness about a variety of anti-colonial, feminist, anti-capitalist, anti-civilization etc struggles who oppose them. Media Research Action will also seek to organize monthly cabarets, bringing forward radically committed artistic performances, visual projections and readings, interventions, exhibits... Anyone interested in welcoming us in their space are encouraged to get in touch with us. To contact us: media.recherche.action@riseup.net Also on facebook: http://www.facebook.com/MediaRechercheAction We are also disseminating information, analysis, events... on this other Facebook page : http://www.facebook.com/pages/Diffusion-M%C3%A9dia-Recherche-Action/373614469398028?ref=hl Follow us also on Dailymotion.com at http://www.dailymotion.com/mediarechercheaction

978 words
bar baz
Join the media co-op today
Things the Media Co-op does: Support
Things the Media Co-op does: Report
Things the Media Co-op does: Network
Things the Media Co-op does: Educate
Things the Media Co-op does: Discover
Things the Media Co-op does: Cooperate
Things the Media Co-op does: Build
Things the Media Co-op does: Amplify

User login


Google+
Subscribe to the Dominion $25/year

The Media Co-op's flagship publication features in-depth reporting, original art, and the best grassroots news from across Canada and beyond. Sign up now!